Toile infinie : l’évolution des webcomics ?

Le site web de Live Labs est très peu couvert et c’est vraiment dommage car les technologies qu’ils ont récemment démontrées ont beaucoup de potentiel. Une technologie que les médias n’ont pas encore maîtrisée est un projet parallèle Live Labs du nom d’Infinite Canvas, une application JavaScript développée par Ian Gilman:

Ainsi, pour la dernière semaine de Live Labs Out of the Box, j’ai construit un créateur / visionneur de bande dessinée et l’ai appelé Infinite Canvas. Tout est JavaScript (pas Seadragon Ajax, mais similaire), même côté serveur, où j’utilise AppJet.

Infinite Canvas est un autre projet qui s’appuie sur le zoom profond, une technologie Microsoft qui vous permet de zoomer en douceur quelle que soit la taille de l’écran, la bande passante de votre réseau ou la complexité des images que vous regardez. Son utilisation principale est la visualisation de bandes dessinées sur le Web. De nombreux lecteurs avides de bandes dessinées s’accrochent toujours au format papier carré sur une page, mais d’autres ont adopté les webcomics comme xkcd, penny arcade, qwantz et achewood.

Je doute que les auteurs de l’un de ceux-ci changent de sitôt, mais c’est agréable de voir que n’importe qui peut aller de l’avant et lire les bandes dessinées que les premiers utilisateurs ont déjà rassemblées, ou en créer une eux-mêmes. Rendez-vous simplement sur la page d’accueil, mais rappelez-vous que le projet est actuellement en phase alpha.